Mémoires de traduction

Les mémoires de traduction (TMs) sont des bases de données de paires de phrases prétraduites. Au cours du processus de traduction, les entrées de la mémoire de traduction sont mises en correspondance avec les phrases du texte source. Ces entrées peuvent être mises en forme (avec du  gras ou de l'italique) par exemple à l'aide de la barre d'outils de mise en forme de SDM.

 

Dictionnaires de normalisation

Il existe deux types de dictionnaires de normalisation (NDs): normalisation de la source et normalisation de la cible.

La normalisation de la source est appliquée à un fichier source avant la traduction.
Elle peut, entre autres, être utilisée pour :

  • uniformiser la terminologie employée dans le texte source : par exemple, faire en sorte que le mot « colour » écrit avec un u soit uniformisé en « color » sans u, ainsi que toutes ses variantes (« colours » deviendra ainsi également « colors ») ;
  • Convertir les abréviations en mot entier : dans les communications par e-mail ou les conversations en ligne, normaliser les expressions telles que « g faim » en « j’ai faim » avant la traduction afin qu’elles soient correctement reconnues par le moteur de traduction.

La normalisation de la cible adapte la traduction produite aux besoins de l’utilisateur en termes de cohérence terminologique.  Elle permet également de remplacer des séquences choisies par le logiciel par d’autres définies par l’utilisateur.

Comme les dictionnaires de normalisation sont appliqués avant et après la traduction, il est possible d’utiliser la catégorie de codage « séquence » sans influencer l’analyse de la phrase.

 

(Visited 868 times, 1 visits today)